Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 semaines
Cursed, une réécriture avec une Héroïne badass

Un grand merci aux éditions Gallimard Jeunesse et à l’équipe OLPF pour l’envoi de ce roman!

Je ne suis pas particulièrement fan des légendes arthuriennes, mais je me suis laissée tenté par cette réécriture, pour sortir de ma zone de confort. Étant une grande adepte des Séries TV, il m’était impossible de ne pas découvrir ce roman avec la sortie prochaine de son adaptation sur Netflix, que je suis à présent certaine de voir!

Cette réécriture n’est pas centrée sur Arthur, mais sur Nimue, qui est dotée de pouvoir lui permettant d’entrer en contact avec les Invisibles. Alors qu’elle a assisté au massacre de son peuple Faë par les Paladins Rouges, Nimue prend à coeur la mission délivrée par sa mère, qui est de faire parvenir une mystérieuse et puissante épée à Merlin. Durant sa quête, elle en apprendra plus sur qui elle est et saura s’entourer de ses nouveaux amis.

Ce roman casse les clichés de l’époque, en ôtant les chevaliers en armure et les demoiselles en détresse et en mettant en scène une Héroïne badass très combative. En effet, Nimue est intrépide et aventureuse. Elle se sert du pouvoir de l’épée pour venger son peuple, mais n’oublie pas pour autant sa quête. Durant son parcours, elle fait la connaissance d’Arthur, Merlin, Lancelot et bien d’autres, que nous connaissons, ou avons entendu parler, de l’histoire originale. Mais ces personnages ne sont pas semblables à ceux de la légende. Arthur est plus lâche que courageux et Merlin n’est pas un exemple de sagesse. Leur personnalité à été complètement réinventée, au profit de Nimue. Le pouvoir d’Excalibur est aussi réécrit : l’épée a soif de sang.

L’univers est riche et l’histoire déborde d’action! On ne s’ennuie à aucun moment, si bien que les pages défilent à toute allure. J’ai été prise dans ma lecture du début à la fin, malgré quelques scènes qui m’ont paru trop détaillées. La plupart des scènes sont sombres et remplies de violence. La romance, qui reste discrète, apporte tout de même un peut de légèreté à l’aura meurtrière qui règne dans ce roman. Thomas Wheeler parvient à créer une histoire originale dans une ambiance médiévale, quoi qu’extrêmement sanglante, en mêlant complots politiques, magie et combat. Le récit, illustré par Frank Miller, apporte plus d’intensité à l’histoire, même si je ne suis pas particulièrement sensible à son art. Son style est pourtant en symbiose avec l’ambiance du roman. La fin reste ouverte et nous promet une suite à la hauteur de nos espérances!

Cursed a été une lecture passionnante que j’ai adoré découvrir. La plume de l’auteur est prenante et le mot qui qualifie ce roman est: originalité. J’attends, à présent, avec impatience sa sortie sur Netflix pour redécouvrir cet univers fascinant sous un autre angle!

 

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort