Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 9 mois
Cursed – La rebelle

Résumé :

Nimue est une Célestienne, l’un des nombreux peuples Faë. Mais un prêtre extermine les villages un à un et vient le tour du sien. Ses proches, sa famille, ses amis… ils vont tous êtres exterminés et sa mère va la charger d’une mission avant de partir mourir au combat. Nimue se retrouve seule avec un seul nom auquel se raccrocher : Merlin.

Mon avis :

Les mythes arthuriens, sans être une érudite sur le sujet, je les connais et ils m’intriguent indéniablement. Ce mélange entre histoire médiévale et magie… Peuples anciens, batailles épiques et chevaliers lancés dans une quête impossible. Tout cela ne manque pas d’éléments pour me plaire !

Alors quand j’ai lu le pitch de ce roman, j’ai tout de suite été intriguée. On ne va pas y découvrir la vie d’Arthur, déjà bien assez contée dans de nombreux romans. Non, ici on va parler de sa jeunesse et de son lien avec le peuple Faë. C’est une réécriture donc tout n’était bien sûr pas dans le mythe originel !

On va donc découvrir notre Arthur à travers le prisme de Nimue et d’un peuple Faë persécuté pour ses croyances et ses rites ancestraux. Malgré un contexte médiéval, on sent tout de suite une certaine proximité avec des sujets qui nous touchent tous aujourd’hui : le rejet de l’autre, l’immigration, la lutte contre les idéologies… L’univers est bien construit et cela va nous permettre de voir évoluer les personnages dans un paysage logique et cohérent. J’ai vraiment apprécié cette partie car l’auteur arrive avec quelque chose de fort et de bien construit et le déroulement de son intrigue se passe tranquillement. Il n’a pas besoin de faire sans cesse des aller-retours sur la mythologie, l’histoire. Il s’appuie sur des bases solides et on le ressent en tant que lecteur. Ce qui donne une lecture fluide et agréable.

Concernant les personnages, je les ai encore une fois trouvé bien construits. Ils ont chacun leur complexité, leurs démons. Nimue est une héroïne très intéressante qui se rapproche pas mal d’une Katniss Everdeen, un de mes personnages favoris. Elle est simple, farouche et va devoir endosser un destin qu’elle n’imaginait pas. Malgré ses doutes et ses peurs, elle va de l’avant et fait preuve d’un immense courage. Heureusement elle est accompagnée par de nombreux autres personnages que j’ai trouvé également très bons. Certains ne sont pas assez approfondis mais si d’autres tomes paraissent, j’espère bien trouver plus de matière, notamment pour le personnage de Morgane !

Quand à l’histoire, elle est très prenante. Amateurs de batailles sanglantes et de chevauchées épiques vous serez servis ! On parle de stratégies militaires entre royaumes, d’une épée de pouvoir convoitée de tous, de combats violents et j’en passe. Ce roman n’est pas très adaptés aux âmes sensibles dans mon genre, mais il n’en reste pas moins une fresque très vivante d’une histoire revisitée avec brio. Je n’ai personnellement pas vu d’incohérence choquante et j’ai beaucoup aimé l’arrivée du peuple Faë dans cette histoire. Il mériterait d’ailleurs un livre à lui tout seul !

Mais alors pourquoi n’ai-je pas eu un coup de coeur ? Je pense que ce roman a pâtit de passer après La Passe Miroir 4 et comme je le dis plus haut, il est très violent. Je suis capable de lire des romans sanglants mais je n’apprécie pas toujours. Ici j’ai eu du mal à lire certaines scènes qui font preuve d’une très grande cruauté. C’est ici ma sensibilité qui parle et je pense que c’est principalement pour cette raison que je n’ai pas eu d’énorme coup de coeur concernant ce roman.

En tous les cas, cela reste une lecture que je conseille vivement car elle est très prenante et nous plonge dans un univers mythique très apprécié et appréciable (c’est amusant de noter tous les noms connus de la future Table ronde ;) ).

Quant aux illustrations ce n’est pas du tout mon style mais elles apportent quelque chose en plus à l’histoire, une ambiance particulière et finalement appréciable :)

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort