Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 9 mois
Cursed

Ce livre possède une atmosphère qui nous enveloppe, nous enserre tout au long de notre lecture. Loin d’être étouffante, celle-ci est quelque peu charismatique, à l’image de Nimue, le personnage principal. On est donc emporté, d’une façon presque mystique, dans cette histoire qui réinvente la légende d’Excalibur. Ici, l’épée a soif de sang. Et elle se trouve dans les mains de Nimue, jeune fille Faë qui peut communiquer avec les Invisibles, après qu’elle vit son village décimé par les Paladins Rouges. En effet en rendant son dernier souffle, la mère de Nimue lui confia l’épée, la conjurant de l’apporter au mystérieux Merlin… C’est donc une histoire au goût de sang qui s’imprime sur nos rétines, une réecriture du mythe, une nouvelle facette de Merlin, ou encore Arthur et Morgane. L’histoire est ici portée par une figure féminine, Nimue, qui évoque en moi la force même. Elle est une enfant, adolescente, mais se trouve ainsi plongée dans un destin démesuré, pour lequel elle devra combattre, pour l’avenir de son peuple. Et plus que cela, au creux de l’épée se trouve le destin de son monde tout entier.

 

Nimue est ainsi un personnage qui m’a marqué au fer rouge. Elle devra mener la bataille, tant contre l’ennemi que contre ses propres démons. Bien qu’elle soit synonyme de force, c’est un personnage qui reste malgré tout humain, et j’ai trouvé cette facette vraiment importante.

 

J’ai aussi beaucoup apprécié Arthur, Merlin et Morgane, loin des représentations habituelles que l’on se fait de ces personnages.

Bref, ce livre est donc une aventure totale, tant humainement qu’au niveau de son déroulé et des combats qu’elle porte. J’ai eu l’impression d’ouvrir un grimoire et de plonger au coeur des pages jaunies, au creux de la légende… effleurant les nombreux tenants et aboutissants, m’attachant à ces peuples, portée par leurs combats.

 

Ce livre m’a déchiré les tripes, a émerveillé mon âme, et à su déposer en mes mains bien plus que 512 pages : une vie et une aventure.

 

C’est ainsi une Dame du lac, une Table ronde à redécouvrir. Du sang qui souille les récits trop clairs, une vérité qui s’impose à la force de la lame et des âmes.

 

#onlitplusfort

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort