Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 4 semaines
Chroniques de l’Erable et du Cerisier

C’est très clairement un petit bijou très intéressant et prometteur. Je suis plus qu’impatiente d’avoir la suite et de pouvoir à nouveau me promener dans ce Japon sous l’ère Edo en compagnie d’Ichirô et de ses compagnons. Le personnage d’Ichirô est très sympathique à suivre, à la fois naïf et pourtant perspicace, sensible et courageux. Les autres personnages sont tout aussi intéressants.

L’immersion est parfaite. L’écriture est magnifique, Camille Monceaux a parfaitement su créer une atmosphère très immersive, on voit toute la poésie asiatique avec ses descriptions liées à la nature, cet aspect contemplatif avec une lenteur maîtrisée… Je suis absolument fan de ce dépaysement.

Chaque référence à la culture et aux mœurs japonaise est précise, soignée. J’ai énormément appris sur les couches sociales, les samouraïs, les courtisanes, les artistes, la justice… Camille Monceaux aborde pas mal de sujet dans ce premier tome, sans oublier les choses du quotidien comme les vêtements, les objets. Tout est fait pour embarquer dans le Japon du XVIIe siècle.

Nous avons là de puissants thèmes et sujets pour une fresque passionnante, à la fois douce et amère, calme et tumultueuse, joyeuse et dramatique. L’histoire principale m’a clairement tenue en haleine du début à la fin, à cause de tous ces mystères, de toutes ces questions, de tous ces personnages gravitant autour d’Ichirô.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort