Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 ans
Animale, La Prophétie de la Reine des neiges – Victor Dixen

Nous retrouvons Blonde et Gaspard dans leur nouvelle vie, à la suite des derniers événements et découvertes qui avaient chamboulé leur vie. Les personnages de cette série sont bien construits et bien développés ; chacun a son caractère et sa spécificité. J’ai pris du plaisir à retrouver le personnage de Blonde. A la fois téméraire, courageuse, fidèle et loyale, elle a toutes les qualités pour me plaire. Dans ce tome, elle doit affronter la Prophétie de la Reine des Neiges. Quelques personnages du tome précédent reviennent et nous offrent un nouveau regard sur l’histoire.

Je trouve l’idée originale d’intégrer Christian Hans Andersen, personnage avec un rôle important dans le récit. J’ai adoré son histoire, ce qu’il y apporte, notamment dans les derniers chapitres. A-t-il inventé l’histoire ? Est-il un formidable conteur ou le monde de Blonde existe-t-il réellement ? En refermant l’histoire de Gaspard et de Blonde, j’ai toujours cette question en tête. Peut-être que vous aurez la réponse … Ou peut-être pas ! Après le journal intime, l’auteur opte pour une nouvelle forme de narration. J’ai beaucoup aimé et cela rythme très bien le roman.

Avant d’écrire cette duologie, Victor Dixen a écrit un prélude (vous pouvez le retrouver ici), s’il ne vous empêche pas de suivre l’intrigue sans l’avoir lu, je trouve qu’il a son importante dans ce tome. Des événements mentionnés et un personnage sont présents dans cette suite. De plus, il permet d’avoir tous les secrets et l’historique de l’univers de Blonde.

Ce tome me faisait un peu peur, à cause du conte sur lequel il était centré. Autant j’aime le conte de Boucle d’Or, autant j’en ai horreur celui sur la Reine des neiges, enfin la version Disney. Elsa et son « libérée, délivrée » me donne envie de lui fourrer de la brioche dans la bouche pour qu’elle se taise. Heureusement, l’auteur nous offre une Reine des neiges beaucoup beaucoup plus sombre que celle de Disney, se rapprochant de celle du conte original. Elle donne froid dans le dos et elle est imprévisible et bien mystérieuse. Son personnage m’a plu tout autant qu’il m’a effrayé. A la révélation des derniers chapitres, je ne m’attendais pas du tout à ça et j’ai été très surprise. Je me suis faite berner du début à la fin. Cette découverte m’a plu dans sa symbolique mais également dans sa représentation. L’intrigue se clôt très rapidement, peut-être un peut trop vite… Cela serait pour moi le petit point en moins à l’histoire.

En conclusion, ce tome clôture très bien l’univers de Blonde. Cette réécriture de conte plus noir nous donne la chair de poule et l’envie de retourner tous les miroirs. Avec cette nouvelle forme de narration, Victor Dixen, offre à son lecteur, un récit palpitant et intriguant. J’ai été heureuse de retrouver les personnages en particulier celui de Blonde qui ne pourra que vous convaincre par son courage et sa sincérité. Un bon gros point pour le dernier chapitre qui marque la fin des aventures de notre héroïne, une page qui se tourne mais qui nous laisse un sourire béat !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort