Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Alma, le vent se lève – Timothée de Fombelle

Je remercie chaleureusement les Éditions Gallimard Jeunesse et l’équipe OLPF pour l’envoi du dernier roman de Timothée de Fombelle.

Timothée de Fombelle fait partie de ces auteurs dont je suis la parution des romans très assidûment. J’ai été conquise par sa plume avec Le livre de Perle et depuis j’ai découvert toute sa bibliographie jeunesse. Je ne m’en lasse pas et à chaque fois je sais que cela va être un véritable plaisir de lecture.

Ici, c’est l’histoire d’Alma, et à travers elle celle d’un peuple, les Okos et encore plus largement l’histoire de tous ces peuples vendus et rendus en esclavage. Timothée de Fombelle nous fait découvrir un pan de l’Histoire qu’on connaît mais pas forcément dans les détails, ou alors avec seulement avec une vague idée. J’ai aimé en apprendre plus sur ce sujet, et j’ai été horrifiée de certains éléments que je ne connaissais pas. C’est une lecture enrichissante, qui nous apprend, qui nous élève, qui nous éduque.

Alma, c’est une histoire d’aventure, c’est l’histoire de plusieurs personnages qui vont se croiser, se rencontrer et se rater. C’est l’histoire d’une jeune fille battante, prête à tout pour retrouver son petit frère. Et c’est aussi l’histoire d’un bateau, d’un jeune garçon prêt à tout pour mettre la main sur un trésor. Alma c’est l’histoire de valeurs, d’espoir, de vie, d’amour et d’amitié, qui côtoiera le pouvoir, la méchanceté, la trahison, la duplicité et l’appât du gain.

Ce tome est le premier tome d’une trilogie. Timothée de Fombelle prend le temps de mettre en place son histoire et on sent bien le tome introductif. Le rythme est assez calme, les éléments avancent et se mettent en place petit à petit, pour autant si dans certains romans cela pourraient être ennuyeux, ce n’est pas le cas ici. Les pages se tournent, on est plongé dans le récit grâce à l’écriture de l’auteur. Les événements s’accélèrent dans les cent dernières pages pour littéralement nous clouer le bec et avec une seule envie : lire la suite !

Quant aux personnages, j’ai une attache particulière pour tous ceux qu’on qualifierait de « gentils » notamment Alma et Jo. C’est vrai qu’il y en a quand même pas mal et ça peut être déstabilisant au début. Ils ont tous un rôle dans le récit, mais j’ai hâte d’en apprendre plus sur chacun d’entre eux pour encore plus m’attacher à eux.

La plume de Timothée de Fombelle est un véritable délice. Elle se suffirait à elle-même, car en dehors du sens, elle joue son propre rôle. Elle est mélodieuse, poétique, magnifique et magique. La magie n’est jamais très loin dans les récits de cet auteur. J’aime la justesse de ses mots, les sonorités dégagées et son rôle. À chacun de ses romans, sa plume m’envoûte. Je ne m’en lasse pas. J’ai hâte, hâte de lire la suite !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort