Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
A quoi rêvent les étoiles – Un roman pour réchauffer les cœurs

La première fois que j’ai découvert la plume de Manon Fargetton c’était un peu par hasard, au détour des rayons de ma bibliothèque en emportant avec moi le premier tome de sa série Les Plieurs de Temps. Depuis – comme bien souvent – je me suis dit que j’allais prendre le temps de découvrir un peu plus cette autrice qui a un petit côté touche-à-tout puisqu’elle écrit aussi bien des récits jeunesse, young adult ou adulte et qu’elle fait même dans les littératures de l’imaginaires.

En entendant parler de son dernier roman, je me suis dit que c’était l’occasion de me frotter à sa plume dans un contexte un peu différent de ce que j’avais déjà lu puisqu’il s’agit d’un roman young adult contemporain. Autant dire que c’était certainement ma bonne idée du mois puisque ce livre a été un coup de cœur absolu !

Déjà, premier bon point pour le roman selon moi, il s’agit d’un roman chorale. Quand, comme moi, on aime les personnages fouillés et bien campés, rien de mieux qu’un roman chorale puisque c’est en général le signe que l’auteur ou l’autrice a pris bien le temps de cibler la personnalité de chacun. Ici, c’est ce qu’a fait Manon Fargetton et pour moi, ça fonctionne à merveille. On découvre donc personnages tous très différents les uns des autres, qui ont des âges et des horizons très différents et qui chacun à leur manière vont traverser une crise importante dans leur vie. Jusque là j’ai trouvé que c’était déjà extrêmement bien réussi. Manon Fargetton arrive à merveille à retranscrire les enjeux de la vie de chacun, son point de vue ainsi que sa manière de voir la vie, tout en rendant chaque personnage unique. Alors que l’on a affaire à deux lycéens en passe de terminer leur scolarité dans le secondaire, deux adultes d’une bonne quarantaine d’années et une personne âgée à la retraite, pas une histoire ne se ressemble et pas un personnage ne peut être confondu avec les autres.

Petit – ou gros – bonus, les histoires de ses personnages vont venir se croiser, s’entrecroiser – voire s’entrechoquer au fil du roman. On découvre assez vite comment certains personnages sont liés, on met un peu plus de temps pour d’autres, mais tous ont une histoire commune, ce qui rend l’immersion encore plus aisée.

Dernier bon point pour la narration, l’histoire nous est raconté par un narrateur plein d’humour, ce qui ajoute encore au charme de ce roman. Très souvent, dans les romans l’intrigue est tellement prenante que l’on a tendance à oublier le narrateur – et c’est très bien comme ça. Ici, c’est un peu différent… Mais je ne vous en dirais pas plus, sinon que j’ai beaucoup aimé cet aspect là !

Que vous dire de plus ? Si vous aimez les romans chorales, si vous aimez les récits « tranches de vie », si vous aimez les destins croisés… Allez-y ! Et si vous aimez les narrateurs un peu espiègles, allez-y aussi et plutôt deux fois qu’une !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort