Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 1 semaine
A quoi rêvent les étoiles | Tendresse et air marin

Le Grand Bé, Rochebonne, la plage du Sillon, la pointe du Grouin… C’est avec ces lieux malouins chers à mon cœur que s’ouvre ma chronique, tout comme ils nous accompagnent dans le dernier roman de Manon Fargetton. Saint-Malo, Cancale, Saint-Jacques-de-la-Lande, Rennes et son Thabor : quel plaisir de découvrir un décor fait de ces sites et villes bretilliens ! Mais ce n’est pas l’unique motif qui m’a fait adorer ce roman, loin de là. Laissez-moi vous expliquer pourquoi A quoi rêvent les étoiles est un excellent roman que vous devriez lire !

Avant tout, le roman est conforme à ce que la couverture m’avait laissé supposer : l’histoire est aussi douce que lumineuse. Tout repose sur une simple théorie qui semble folle : une personne sur la planète peut être reliée à n’importe quelle autre à travers une chaîne de six personnes seulement ! C’est ainsi qu’on fait la connaissance de cinq personnes, cinq profils plus différents les uns que les autres, allant du timide garçon à la dame âgée. Impossible de ne pas s’attacher à eux ! J’ai en particulier été très attachée à Luce et Alix, touchantes et inspirantes à leur façon.

La force de ce roman, comme je le disais, c’est sa grande douceur. Page après page, Manon Fargetton nous entoure de ce cocon de bienveillance, d’amour et d’amitié. On y est si bien que les pages se tournent, se tournent, … et ça y est, le rideau tombe déjà. Le temps de 400 pages et nous voilà embarqués dans cette histoire qui mêle théâtre, affirmation et dépassement de soi, famille, liberté, enfermement. Des thèmes qui paraissent contradictoires mais qui font écho à une phrase de Manon Fargetton qui m’a marquée : “Je voulais écrire sur l’isolement. Et, évidemment, je me suis retrouvée à parler de connexion. Des nouveaux liens qui se nouent malgré nous. De ces constellations qui apparaissent dans l’encre de nos ciels.”.

Outre le théâtre, la poésie est aussi de mise dans ce roman. Cela vient renforcer l’ambiance chaleureuse du roman, mais surtout cela donne naissance à de nombreux très beaux passages. Vous l’aurez compris, c’est difficile de refermer ce livre, même pour le temps d’une pause : on est connectés aux personnages, portés par la douce plume de Manon Fargetton. Je ne vous cache pas que la fin – et même plusieurs passages – m’ont fait verser quelques larmes…

Bref, A quoi rêvent les étoiles est un excellent roman, poétique et lumineux, qui nous enveloppe de sa bulle de tendresse. Amitié, famille et connexion sont au cœur de cette histoire qui sent bon les embruns et l’air marin !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort