Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 4 ans
À la découverte d’Endgame, la trilogie la plus cool du rayon Young-Adult

Endgame, épopée pré-apocalyptique au ton menaçant et grandiloquent, semble, de prime abord, un roman inclassable et même un peu perché. Pourquoi marier des civilisations perdues à de la science-fiction bien secouée ?
Mais parce que c’est une excellente idée, pardi ! Surtout lorsqu’elle est servie sous la forme d’une aventure aussi dingue, imprévisible, inventive et cadencée. Vous n’aurez pas un moment de répit.

À l’occasion de la sortie toute récente du tome 3, (re)découvrez la saga avec nous, et ce qui la rend si unique.

Douze météorites s’écrasent sur la Terre, causant des pertes humaines et matérielles sévères, et signifiant le début d’un terrible « Jeu » : Endgame.
Endgame, c’est la « Fin de partie », et pour la l’américaine Sarah, étudiante à l’avenir brillant, la fête est bel et bien finie. La météorite qui dévaste sa vie équivaut à un sinistre carton d’invitation pour le Jeu. Sarah s’y est préparée, mais elle espérait y échapper. Sera-t-elle au niveau ?
Comme les onze autres Joueurs à travers le monde, elle va devoir se battre pour survive et espérer sauver la Terre.
Ou ce qu’il en restera. Car les météorites ne sont qu’une mise en bouche.
Endgame a commencé. Êtes-vous prêts ?

Ce qu’Endgame réussit, c’est d’assumer sa grandiloquence, avec un panache et un esprit guerrier somptueux. Nous sommes à la rencontre de Chérub et de Hunger Games. C’est une lecture à recommander définitivement aux fans de ces deux séries, qui se régaleront.

On retrouve le réalisme de Chérub ainsi que la personnalisation fine et calibrée des protagonistes, mais également le rythme et la puissance des Hunger Games, leur goût métallique, leur élan libertaire. Saupoudrez cela d’une mythologie historico-biblique à la Indiana Jones, où la science-fiction se teinte de fantastique, et vous obtenez un cocktail détonnant. Ça paraît totalement frappé ? Ça l’est ! Comme souvent le sont les meilleures idées.

venn-diagram-endgame-final

 

Qu’est-ce qui rend Endgame si cool ?

Un rythme de narration parfaitement géré dans le passage d’un personnage à un autre, qui alterne les scènes d’action à couper le souffle avec les autres chapitres.
De longs moments de suspense admirablement dosés (car oui, quand une scène s’interrompt sur une menace, il faut ensuite passer par plusieurs chapitres centrés sur les autres personnages avant d’en connaître le fin mot).
Un goût du risque et de l’imprévisible qui rend la lecture ardente. Le lecteur n’est jamais ménagé.
Des dialogues vifs et des alliances improbables entre les protagonistes, qui créent des dynamiques irrésistibles.
-Des scènes d’action si visuelles qu’on se croirait devant un Mission Impossible.
En prime, un vrai style d’auteur, qualité presque rare dans le rayon dystopie.

Tout cela est bien sûr à retrouver dans le tome 3 : Les Règles du Jeu. Parmi les 12 Joueurs, plusieurs sont déjà morts dans les deux tomes précédents et, surtout, les survivants commencent à s’interroger sur la nature-même du jeu… Quitte à s’opposer frontalement aux Créateurs pour sauver ce qui reste à sauver. Y parviendront-ils ? Et comment contrer le meneur actuel, déjà en possession des deux premières clés, et bien parti pour revendiquer la 3ème ?

(On ne va pas vous mentir, tout le monde ne survivra pas au troisième et dernier volet de la saga, et à la rédaction, nous sommes encore en plein deuil.)

En peu de mots, Endgame est efficace, brûlant, intelligent. On se rappellera le style unique des chapitres sur An Liu, les poursuites infernales de Jago, le mysticisme de Shari ou les intrigantes capacités de Chiyoko. Endgame est une série mémorable, aux personnages riches, auxquels on s’attache presque malgré soi, et — vu la prémisse — à ses risques et périls…

Mais ce n’est pas tout. Le projet Endgame, entre chasse au trésor et chasse à l’homme, est terriblement ambitieux. Les romans s’accompagnent en effet d’un jeu de piste mondial, sur internet. Les lecteurs à travers le monde sont invités à décrypter les indices laissés dans chaque tome pour participer à la partie en cours, une par livre. Pour le tome 3, il y aura 12 gagnants. Chacun aura mérité sa place par sa seule logique et intelligence, la chance n’a aucune prise sur le Jeu. Le meilleur joueur remportera 250 000 $ US. Lisez le livre. Récoltez les indices. Gagnez. Les règles sont déjà en place, et le jeu commence le 9 Janvier 2017 : rendez-vous sur le site endgamerules.com !

1 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort

Melainebooks, 11 mai 2017 :

Cette saga est très importante pour moi, elle m’a accompagnée à un moment extrêmement important de ma vie. Je lisais le tome 1 en salle d’accouchement donc cette histoire restera associée à un tournant de ma vie et je l’adore !