Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 mois
Une bulle de douceur et de légèreté

Après quelques temps dans ma pile à lire, j’ai enfin décidé de sortir ce petit livre durant mes examens, ayant envie de douceur et de légèreté. Et c’est exactement ce que j’y ai trouvé : fin mai, ce livre m’a apporté le doux parfum des vacances, il m’a fait rêver à l’été et surtout, il m’a énormément touchée.

Tout d’abord, le héros de l’histoire, Noé, m’a énormément plu. Noé, ce n’est pas un bad boy, ce n’est pas un personnage aux milles secrets, non. Noé, c’est un garçon simple, vrai, sans artifice et je dois vous dire que ça m’a fait du bien d’avoir, pour une fois, un personnage comme lui, étant donné qu’on en découvre finalement peu dans le genre. Je l’ai trouvé tellement authentique, attachant, c’était facile de comprendre ce qu’il vivait et de se retrouver un peu dans ses pensées. Suite à un événement, il se retrouve démuni, un peu perdu dans sa vie, seul, et on va le suivre durant cet été où il va essayer de retrouver du sens à son existence. J’ai adoré suivre son évolution, c’est un personnage qui grandit énormément au fil des pages, et le voir avancer tout au long du récit m’a beaucoup touchée ! Malgré sa timidité, Noé est fort, drôle et définitivement plein de surprises !

Pour l’accompagner et l’aider à trouver sa route, il sera en bonne compagnie : les personnages secondaires m’ont tout autant plus que lui ! J’ai adoré la fraîcheur et la sensibilité de Lorraine, un personnage très lumineux. C’est le genre de personnes qu’il faut avoir près de soi pour sourire quand ça ne va pas ! Son côté passionné, « touche à tout », m’a amusée et j’ai adoré apprendre plein de choses grâce à elle comme j’ai aimé ces quelques moments où elle montrait la facette plus sombre de sa personnalité, ses épreuves à elle, faisant d’elle un personnage touchant. Puis, totalement opposé, je me suis prise de tendresse pour le côté bourru et grognon de M. Hereira, sa passion pour l’écriture dans laquelle je me suis retrouvée, et son grand cœur qu’il tente de cacher. Ce personnage, c’est un nounours : féroce à l’extérieur, tendre à l’intérieur ! Son histoire, ses conseils, tout chez lui m’a passionné !

Ensuite, parlons de l’écriture de l’auteur que j’ai trouvé à la fois douce et délicate mais aussi juste et poignante, portant cette histoire à merveille. En ouvrant ce livre, on entre dans une bulle de légèreté dans laquelle on se sent tout de suite bien, apaisé. Cette histoire ne fait pas partie de celles palpitantes, où il se passe toujours tant de choses, où les rebondissements sont fréquents mais ça n’empêche pas qu’on a envie de tourner la page suivante, de connaître la suite. On a envie de savoir comment Noé va avancer, qui sont vraiment les personnages qui l’accompagnent, et ce qu’ils vont lui apporter. Puis, cette histoire a ce côté réconfortant, qui me l’a faite aimée.

En conclusion, ce livre rentre pour moi dans la catégorie des livres « doudous », ceux qui font du bien, qu’on referme totalement apaisé et avec un grand sourire aux lèvres. Les personnages, que ce soit le héros ou les secondaires, m’ont énormément plu et ont réussi tous à leur façon à me toucher. J’ai aimé les suivre dans leur histoire, les voir évoluer, s’entraider. Ce récit est porté par une plume douce, délicate, pleine de justesse, ce qui le rend encore meilleur. J’ai ouvert ce livre et je me suis sentie à la mer, en vacances, avec le bruit apaisant des vagues derrière. A mes yeux, c’est le genre de livres à glisser dans sa valise pour partir, pour profiter d’un moment de légèreté sur le sable chaud de la plage.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort