Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
Un des meilleurs livres sur la fin du monde !

J’ai lu Dix jours avant la fin du monde comme je n’avais pas lu depuis longtemps. Avec peur, curiosité, angoisse et attachement. J’ai lu Dix jours avant la fin du monde sans pouvoir m’arrêter, happée dès le début, inquiétée jusqu’à la fin.

Des énormes murs de séismes et d’explosions sèment la mort de part et d’autre de la Terre. Ils se rapprochent et anéantissent tout sur leur passage. Le compte à rebours a commencé : pour nos personnages qui vivent en France, il ne leur reste que dix jours pour trouver une tentative de survie.

Entre ceux qui ont déjà perdu espoir, avant même que cela tout commence, entre ceux qui portent la vie et se battent pour, entre ceux qui avancent au jour le jour et ne lâchent rien de leurs convictions : Dix jours avant la fin du monde met en scène toute une société en train de s’effondrer. D’abord la réaction devant les médias, puis la fuite, en masse, en groupe, sans forme. La fuite vers une fin incertaine. Mais aussi une société qui cède à la violence, à l’instinct du corps, à la peur viscérale. Et c’est sûrement toute cette partie qui m’a le plus saisie, le plus fait froid dans le dos. C’est celle-ci qui me faisait refermer le roman, le soir, avec la tête confuse et pleine de questions. Et surtout LA question : « comment moi je réagirais ? ». Qui irais-je voir ? Où est-ce que je me rendrais ? Comment ? Il s’agit-là d’un roman qui m’a emporté moi et mes doutes, jusqu’à une fin qui m’a émue et touchée.

J’ai découvert Manon Fargetton avec ce titre, mais je suis désormais sous le charme de sa plume et de ses mots. J’espère la lire à nouveau très prochainement parce que voilà longtemps que je ne m’étais pas laissée emportée par un roman comme celui-ci.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort