Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Trouble Vérité – E. Lockhart

Bonjour et bon lundi à tous !

J’ai terminé ma lecture vendredi mais n’étais pas chez moi ce week-end pour vous en parler. Je me rattrape alors aujourd’hui. On lit plus fort et Gallimard Jeunesse m’ont envoyé cet ouvrage il y a déjà plusieurs mois. En effet, il est sorti en librairie en avril dernier. Il s’agit du second roman de E. Lockhart, l’auteure de Nous les menteurs. Elle revient cette fois-ci avec Trouble vérité, un roman aux allures de thriller, qui nous raconte la vie de Jules « à reculons ».

De Las Vegas à New York, en passant par Londres et San Francisco, déroulez le fil d’une amitié dangereuse. Deux héroïnes fascinantes et complexes. Allez-vous les haïr ? Ou les défendre ?
Jule est un caméléon social extrême, qui refuse d’être ce qu’elle a été.
Imogen est une héritière en fuite, orpheline, tricheuse. 

L’auteur est reconnue pour son style aiguisé mais également pour la construction originale de ses récits. C’est à nouveau le cas ici dans Trouble vérité où l’on remonte le court de l’histoire à contre-sens. Chaque chapitre emmène quelques semaines ou un mois plus tôt dans la vie de Jule et d’Imogen. C’est un peu déroutant au début et puis, on s’habitue rapidement. Il faut parfois démêler le vrai du faux car Jule, qui est la narratrice, s’invente parfois un passé, une anecdote ou copie simplement la vie des autres. Celle d’Imogen surtout. Jule est obsédée par son « amie » qui semble avoir tout pour être heureuse et qui pourtant, n’est pas si parfaite ni aussi bienveillante qu’elle le laisse croire. Le récit retrace un an de la vie entrecroisée des deux jeunes filles. On constate petit à petit l’état d’esprit de Jule et ce qu’elle cherche à accomplir. Ça fait parfois froid dans le dos. Je vois sur la 4ème de couverture que le roman est conseillé à partir de 13 ans, je l’aurais mis à 15. C’est de la littérature « Young Adult » et non un roman pour adolescent à mon sens. Mais peu importe, voilà un récit aux accents de revanche sociale, de violence et de survie. Je l’ai lu très rapidement, je voulais vraiment savoir comment toute cette histoire avait débuté ! Si cela vous intrigue un temps soit peu, foncez !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort