Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 6 mois
Trouble vérité

Si je n’avais pas été aussi emballée que la plupart des gens par Nous les menteurs, j’étais curieuse de redécouvrir la plume d’E. Lockhart. Quand j’ai reçu Trouble vérité, mon intérêt était donc piqué d’autant que la couv’ m’intriguait.

Trouble vérité est un roman à rebours, on commence par la fin chronologiquement avant de remonter dans le temps et d’en savoir plus sur les protagonistes et les événements. Nous faisons la connaissance de notre héroïne : Jule. Jule est une jeune femme forte, étonnante, magnétique mais surtout qui nous cache des choses. On le sait tout de suite, on se doute immédiatement qu’elle ne nous dit pas tout et qu’elle nous ment. Mais à propos de quoi ? Et pourquoi ?

Plus les chapitres avancent (ou reculent si vous vous fiez à leur numéro), plus nous avançons dans une histoire dérangeante où tout n’est pas clair. Personne ne semble être aussi simple qu’il n’y paraît. Les relations semblent plus complexes que ce que l’on voudrait nous faire croire. Qui est réellement Jule ? Et qui est réellement son amie Imogen ?

Je me doutais finalement de plusieurs choses du roman (moins que pour Nous les Menteurs, au moins cette fois-ci je n’avais pas deviné la fin dès les premières 70 pages !). Mais cela ne m’a pas gênée plus que ça. J’avais hâte de confirmer ma théorie et surtout de voir à quel point j’avais touché juste.

L’écriture d’E. Lockhart est assez addictive mais surtout elle transmet parfaitement les émotions de son héroïne. On sent la folie nous gagner au fur et à mesure de cette histoire, comme pris au piège à notre tour. Mais surtout, l’autrice réussit à nous présenter une héroïne (ou plutôt une anti-héroïne) aux personnalités multiples, qui sont toutes cohérentes et plausibles.

En bref, Trouble vérité c’est …

Trouble vérité est un roman original par le choix de sa narration et de son héroïne qui nous plonge dans une ambiance particulière. Entre le côté malsain et l’envie de s’attacher aux personnages, on suit avec avidité le parcours de Jule. On émet des hypothèses et on a hâte de remonter suffisamment le temps pour obtenir des réponses à nos questions.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort