Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 3 mois
Sara Lövestam distinguée par The Global Literature in Libraries Initiative

Cette année, corrélativement au prix récompensant un roman pour jeune adultes écrit dans une langue distincte de l’anglais et traduit dans plusieurs langues, les membres du jury du Global Literature Library Initiative ont tenu à distinguer l’écrivain Suédois Sara Lövestam pour son roman Le Jazz de la vie traduit en anglais, en français, en allemand et en espagnol.

Les deux autres auteures saluées sont la Française Clémentine Beauvais et l’Espagnole Trifonia Melibea Obono.

Le Jazz de la Vie

Marginale, d’origine cubaine, Steffi est harcelée par les filles de sa classe. Aller en cours est tous les jours un exercice de survie. Ce qui la fait tenir: la force qu’elle trouve dans son amour pour la musique et son don pour la basse. Jeune jazzman qui s’est fait un nom à Stockholm pendant la Seconde Guerre mondiale, Alvar a des souvenirs à revendre et ne vit que pour sa passion. Quand leurs routes se croisent, passé et présent se mêlent. Cette singulière amitié fait souffler sur leurs vies une liberté exaltante.

Jazz-de-la-vie

Une lecture captivante à la rencontre de deux destins, deux générations.
Touchant, d’une authenticité rare, un roman vibrant comme un air de jazz qui évoque à la fois la mémoire, la tolérance et la quête de soi.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort