Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 années
Norbert Dragonneau est un héros fantastique

Le script du film se lit très rapidement, j’ai mis un peu plus d’une journée pour le dévorer tant c’est passionnant. Je vais tenter d’organiser au mieux ce que j’ai pensé de ce livre pour éviter que mon enthousiasme me fasse partir dans toutes les directions. C’est fluide et bien écrit, le texte se lit tout seul, la présentation est aéré et rend le tout facile à lire. J’ai pas su m’arrêter, je voulais toujours en lire davantage, en plus, j’avais vu le film la veille, ce qui renforce l’envie de découvrir les subtilités des dialogues.

Parce que les Animaux Fantastiques est très différents de la série Harry Potter, rien que pour ça, l’ensemble mérite des applaudissements. Ici, nous sommes dans les années 20, nous faisons la connaissance des sombres années ayant vu Gellart Grindelwald (un mage noir) être actif, il y a également une certaine guilde chassant les sorciers, sans oublier que quelque chose semble faire des dégâts à New York. On une ambiance bien typée années 20 et une atmosphère plus sombre, plus angoissante et noire que seules les créatures, la naïveté et la personnalité de Dragonneau contre-balance.

Le tout s’avère un poil plus mature et adulte, sans pour autant se départir des grandes valeurs que nous avons connues avec Harry Potter. La famille, la magie, l’amitié, l’aventure, la dangerosité des hommes, le pouvoir et la mort. On retrouve donc des thèmes chers, on retrouve avec plaisir des notions connues comme les aurors ou les reliques de la mort. Avec de petites nouveautés ou spécificités aux Etats-Unis, ce qui montre à quel point J. K. Rowling a travaillé son monde.

J’ai pris plaisir à découvrir les créatures dont Norbert s’occupe, elles sont en plus dessinées de manière stylisées dans le livre (vous en avez un aperçu sur la couverture). Ces créatures sont attachantes, drôles, facétieuses, sublimes, terrifiantes, j’ai adoré lire toutes les informations les concernant à travers les didascalies. Ces dernières donnent des trucs sur les personnages, leurs émotions ou des informations sur les créatures fantastiques. Ce livre n’est donc pas sans intérêt et son esthétique magnifique n’est pas la seule raison justifiant son acquisition. On en apprend plus sur le célèbre Norbert Dragonneau et la magizoologie.

Après, d’un point de vue technique « cinéma », je ne suis pas assez maître du sujet pour dire si l’ouvrage est intéressant. Néanmoins, j’ai retrouvé fidèlement les dialogues du film et le lexique en début du livre m’a appris de petites choses sur le vocabulaire spécifique à un script. Si vous n’aimez pas le format pièce de théâtre, il est certain que le livre n’est pas fait pour vous.

L’histoire est divertissante, pleine de rebondissements et de passages rythmés. J’ai passé un bon moment en compagnie de Norbert, à le voir découvrir New York, à vivre des tonnes de péripéties avec Queenie et Tina Goldstein, avec Jacob. C’est une histoire plaisante, simple et efficace, elle donne les bases de la future série sur les animaux fantastique (5 films prévus). Les personnages sont géniaux et c’est fou de voir à quel point, ça se voit à travers les dialogues. Norbert est clairement rêveur, touchant et serviable, poli et déterminé, bienveillant et sympathique. J’ai beaucoup aimé Queenie et Tina, la première apporte de la joie de vivre, elle est charmante et drôle alors que la seconde est plus réservée, sensible et résolue. Les deux soeurs se complètent et j’ai adoré les relations qu’elles entretiennent avec le reste du casting. Graves est mystérieux, grave et autoritaire, on sent que c’est une figure influente ; Jacob est merveilleux, bon ami, loyal et sympathique, courageux et l’on compatit devant tout ce qui lui arrive.

En conclusion, c’est un livre-objet très intéressant à découvrir et ce pour plusieurs raisons. C’est l’histoire qui permet de se raccrocher à l’univers Harry Potter, pour prolonger la magie avec une thématique différente et de personnages nouveaux. On découvre les sorciers des Etats-Unis, Grindelwald, Dragonneau et ses créatures fantastiques à travers une intrigue forte, dynamique et passionnante. L’univers est riche, les protagonistes sont attachants, le tout oscille entre merveilleux et noirceur avec des thèmes captivants. J’ai passé un super moment de lecture avec et je pense que si les autres films voient leurs scripts être publiés, je les prendrai à coup sûr !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort