Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 semaines
Magic Charly (L’apprenti, Tome 1) – Audrey Alwett

Un grand merci aux éditions Gallimard et à l’équipe OLPF pour cet envoi.

Charly Vernier est, à priori, un adolescent ordinaire qui vit avec sa mère. Il découvrit un jour que sa grand-mère, Dame Mélisse, avait réapparu après qu’elle ai disparut pendant 5 ans. Lorsque sa mère l’a recueilli chez eux, il ne put s’empêcher de remarquer qu’elle était très affaiblie, que sa mémoire lui faisait défaut et qu’elle n’était plus tout à fait lucide. Cependant, en déballant ses affaires, Charly découvrit un miroir contentement un message de sa grand-mère lui disant qu’il était un Magicier.

Dès les premières pages, j’ai été happée par ce récit. À première vue, l’histoire peut faire penser à Harry Potter. Cependant, bien qu’il ait des airs de JK Rowling, l’univers est propre à l’auteure, elle arrive très bien à se démarquer. Nous avons tous lu des romans parlant de sorciers, enfourchant leurs balais et apprenant des sors avec l’espoir de retrouver un niveau aussi bon que Harry Potter. Et bien, laisser moi vous dire que Magic Charly s’en rapproche.

J’ai tout de suite apprécié Charly, qui découvre la magie en même temps que nous. Sa carrure peut laisser penser que c’est une brute, mais en réalité, c’est un tendre qui n’aime pas la violence. Il possède un chat, nommé Mandrin, avec qui il communique depuis toujours. En vérité, le chat ne parle pas, mais il comprend tout ce que Charly lui dit. Nous découvrons également des figures féminines très intéressantes, tels que sa meilleure amie June ou encore sa partenaire de magie dont je ne vous dévoilerai pas le nom, si vous souhaitez garder la surprise. La plupart des protagonistes sont très attachants et font parti des forces de ce roman, en plus de l’univers et de l’intrigue (presque tout, quoi).

Dans cette histoire, nous, êtres dépourvus de magie, sommes des « quietons » et les Magiciers ne jettent pas des sors, mais utilisent des runes. Ce monde magique a son propre moyen de paiement et la magie y est limitée, elle doit être économisée. L’auteure donne vie à des objets, dont une serpillière, et son imagination débordante nous emmène plus loin encore ! Elle ne laisse rien au hasard et on plonge instantanément dans le monde qu’elle a créé. 

Quel plaisir de découvrir la plume enivrante et addictive d’Audrey Alwett pour la première fois ! Même si ce tome est introductif, dans le sens où l’auteure place son univers original, riche et ensorcelant, on ne s’ennuie à aucun moment. Nous allons de rebondissement en rebondissement et l’humour est toujours présent. L’intrigue est originale, bien menée et n’a rien de prévisible. Je n’ai presque rien deviné de la suite des évènements et c’est un gros plus ! 

En bref, ce roman a été une très bonne surprise pour moi. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures de Charly, qui semble très prometteuse. Il m’est impossible de ne pas vous recommander ce roman. Qui plus est, l’objet livre est tout simplement magnifique ! J’ai même travaillé ma photo pour lui rendre hommage. Pour la découvrir RDV sur instagram ;)

★★★★/5

 

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort