Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 semaines
Libération

Libération de Patrick Ness

265 pages, éditions Gallimard jeunesse


Résumé : Nous sommes samedi, c’est l’été, et Adam Thorn ne le sait pas encore mais sa vie est sur le point de basculer. Entre les avances déplacées de son chef à la pizzeria où il travaille, son rendez-vous amoureux avec Linus pour qui ses sentiments ne sont pas clairs, le coup de main qu’il doit donner à son père à l’église et la fête de départ de son ex, Adam a du mal à faire face aux sentiments contradictoires qui l’habitent. Mais pendant ce temps, au bord du lac, l’esprit d’une jeune fille assassinée se réveille, en quête de vengeance et de libération…


Extraits :  « – Mes parents estimaient que parler aux enfants comme à des bébés et éviter certains sujets avec eux était presque de la maltraitance, poursuivit-elle. Qu’on finissait par élever des petits débiles qui se feraient dévorer tout crus une fois dans la vraie vie. Je préférais quand les adultes s’attendaient à ce que je me hisse à leur niveau plutôt qu’ils se penchent toujours vers moi. Tu vois ce que je veux dire ? »

« Ne rate jamais une occasion d’embrasser quelqu’un. C’est la pire sorte de regret.« 


Mon avis : Ce roman avait tout pour me plaire, mais malheureusement, j’en ressors tristement déçue.

L’histoire se déroule en une seule et même journée. Nous suivons Adam Thorn, un jeune garçon, homosexuel, en couple depuis peu avec Linus. Adam est un fils de religieux, et ses parents n’acceptent pas sa différence, qu’ils considèrent comme immorale.  Mais peu importe, Adam s’en fiche et fait face avec fougue à ses parents. La journée se poursuit, nous suivons Adam dans ses pérégrinations, jusqu’à la soirée finale, la fête de départ d’Adam, son ex petit copain, qui vient mettre un terme au jour. En parallèle, nous suivons l’esprit d’une jeune fille, fraîchement assassinée, qui se réveille pour se venger de son meurtrier.

Si vous avez lu le résumé – celui qui figure sur la quatrième de couverture du bouquin ou celui que je vous ai fait plus haut -, vous avez dû remarqué que quelque chose clochait. En effet, il s’agit bien de deux histoires différentes qui sont fondues l’une dans l’autre, via une alternation de chapitres, pour ne former qu’un seul et même ouvrage. L’idée aurait pu être bonne si elle avait été bien développée, mais malheureusement, ça n’a pas marché avec moi. J’ai vraiment adoré les chapitres qui racontaient la touchante histoire d’Adam, alors que je me suis forcé à lire ceux parlant de la jeune fille assassinée, qui étaient vraiment trop abstraits, glauques, et cruellement froids. L’envie de sauter des pages était grande, tant je ne comprenais pas l’intérêt d’une telle histoire combinée à celle d’Adam. Ce qui fait que, malheureusement, même si j’ai apprécié suivre Adam dans sa journée, le contraste avec la deuxième histoire m’a tant énervé que je garderais une image négative de cet ouvrage.

La thématique de la libération est quand même bien traitée dans les deux cas. Pour Adam, il s’agit de se libérer du regard des autres, de se libérer des convenances et libérer son coeur, pour suivre son propre chemin. Alors que pour la jeune fille assassinée, il s’agit seulement de libérer son esprit par une vengeance cruelle et froide. Deux entrées bien distinctes, à l’image de l’histoire toute entière.


Un roman à double tranchant : deux histoires fondues l’une dans l’autre sur le thème de la libération. L’une m’a beaucoup plût, alors que l’autre m’a agacée.

Ma note : 3,5/10

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort