Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 mois
Le soleil est pour toi

Noah et Jude son jumeaux, si leurs caractères sont parfaitement opposés, ils n’en restent pas moins intimement liés. Ils sont tout l’un pour l’autre, ils se partagent même l’univers dans leurs jeux !  Noah dessine, Jude est populaire jusqu’à un jour, la rupture. On n’en sait pas plus car l’auteure fait un saut dans le temps. À un moment où nos jumeaux sont complètement séparés. Ils ne se parlent plus, ne se comprennent plus. Mais que s’est-il passé ? Je préfère m’en tenir là dans le résumé, ne pas vous donner trop d’indices car voici un roman dans lequel il faut se glisser, comme dans un plaid tout doux (même s’il pique parfois ><« ).

 

Avant d’aller plus loin, sachez que j’ai absolument adoré ce roman qui m’a fait le même genre d’effet que Fangirl de Rainbow Rowell <3

Tout d’abord, et ce dès le début du roman, j’ai senti que la plume était particulière. Ce genre de grain qui surprend au début, qui intrigue et qui finit par nous emporter dans sa beauté. On est loin des écritures aseptisées qui permettent certes de suivre une aventure mais pas de profiter pleinement d’une ambiance de lecture. Et honnêtement, j’avoue que je ne m’attendais pas à autant de personnalité dans l’écriture et ça m’a fait du bien de lire cela. Le travail de traduction a été très bien mené, comme quoi lire en VO c’est bien mais les pépites d’écritures peuvent être aussi préservées dans la traduction alors bravo !

Passée la surprise de l’écriture, j’ai eu la joie de découvrir le thème du dessin. J’en ai déjà parlé dans certaines de mes chroniques mais le dessin, tout comme la danse, fait partie de ma vie. Dessiner, c’est une sorte d’échappatoire, ça me libère l’esprit. Et ici, voir Noah et Jude créer (même si Jude est plutôt portée sur la sculpture), ça m’a donné un vrai souffle pour reprendre le dessin. La conviction de ces personnages quant à leur art m’a tellement emportée que j’ai refermé ce roman avec l’envie de dessiner, de m’y remettre vraiment pour me faire du bien. C’était libérateur de lire les doutes, les réussites mais aussi les échecs de ces deux adolescents-artistes.

Et puis il y a tout le reste : le tragique, l’amour, la surprise, la beauté, la tristesse et les mystères. Tout cela emmêlé dans une sorte de noeud qui semble impossible à défaire. On est emporté par tout ces secrets qui se révèlent un à un, on comprend le déroulé de l’histoire, bout par bout à travers une narration alternée entre le passé de Noah, avant la rupture, et le présent de Jude, après. Il y a comme un dialogue qui s’installe entre présent et passé, les évènements se répondent, se font écho comme les coeurs de nos deux jumeaux. Ce roman c’est des montagnes russes d’émotions, j’ai eu envie de rire, de pleurer, de hurler, de sourire.

Quand on referme le livre, c’est comme si on quittait une famille car on a été mis au plus prêt des personnages et de leur ressenti. C’était tellement fort. À la fin, on a juste envie de vivre, d’aller de l’avant, toujours plus. Et aussi de dire à tout nos proches qu’on les aime, car ça on le dit trop peu <3

C’est une lecture incroyable, presque magique que je ne peux que vous recommander, un livre dont il ne faut vraiment pas passer à côté !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort