Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
Le matin de Neverworld

J’écris cette chronique à chaud donc je vais sûrement oublier de parler de quelques trucs mais je peux toujours y revenir plus tard… Le principal, c’est de savoir que Le matin de Neverworld fut une bonne découverte malgré certains défauts.

J’ai été incapable de décrocher pendant la première moitié du bouquin, j’en ai même raté mon tram pour aller au restaurant (ce qui est assez incroyable, on parle de nourriture quand même), autant te dire que j’étais à 200% dans cette histoire. Le récit est rythmé, on apprend beaucoup de choses mais l’auteure en garde assez sous la main pour nous laisser intrigués tout le long de son récit. L’ensemble s’essouffle un peu pendant la deuxième moitié, qui est plus thriller que science-fiction est dans laquelle on se concentre plus sur la mort de Jim, et malheureusement je ne l’ai pas trouvée aussi intéressante que la première… En fait, je pensais que le côté SF aurait plus de place dans l’histoire, c’est le cas au début mais on dévie très vite vers une ambiance mystère/thriller/résolution d’enquête à laquelle je ne m’attendais pas forcément vu le résumé, ou en tout cas pas sous cette forme. Aussi, la fin ne m’a pas autant surprise que ce que j’espérais même si elle n’est pas mauvaise pour autant : j’aurais juste aimé avoir le plot twist du siècle pour mettre un bon 5/5 à ce roman.

Les personnages eux aussi sont plutôt bons mais j’aurais aimé que l’auteure explore un peu plus tout ce qui concerne la dynamique de groupe et l’influence que ça peut avoir sur les comportements et tout le reste puisqu’elle l’aborde avec un des personnages mais un peu trop rapidement. Le sujet aurait pu apporter une dimension encore plus profonde à l’histoire et provoquer une jolie réflexion. Là le groupe partait un peu dans tous les sens et ça a été un peu compliqué de voir un « vrai groupe », avec une vraie relation entre les persos, plutôt que des gens pris au hasard et jetés dans l’intrigue. Pour autant, quand on les prend individuellement ils sont plutôt bons mais pas transcendants non plus : aucun ne détonne vraiment des autres et leurs caractères sont assez basiques. Bon après je t’avoue que j’étais plus concentrée sur l’intrigue que sur les persos, ça a peut-être joué aussi.

Bref, une lecture un peu particulière avec laquelle j’ai bien accroché. Rendez-vous le 22 août pour sa sortie !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort