Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
L’aube sera grandiose : une pépite !

Déjà, très gros point positif : ce retour dans les années 70 et 80. Anne-Laure Bondoux nous offre un roman très chargé de souvenirs, on est directement immergés dans ces années grâce aux événements marquants qui s’y sont déroulés. L’auteure peut donc parler d’une pléthore de sujets avec force, justesse et émotions : la famille, la politique et l’engagement des jeunes en politique, les secrets, le handicap, les passions et la liberté. On réfléchit avec les personnages et grâce aux personnages, à ce qui leur arrive dans ce récit.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Rose-Aimée et ses enfants sont inoubliables et loin des conventions. On les aime ou pas, on les déteste à certains passages, on les adore à d’autres, ils sont humains et passionnants à découvrir. Le récit est super bien construit, j’adore ce mélange entre notre époque et ces retours dans le passé. On est loin de s’embrouiller, c’est facile à identifier, à comprendre et surtout, c’est super bien écrit. Le style d’Anne-Laure Bondoux est fluide, accrocheur, moderne et sympathique à lire, on entre directement dans le récit. De plus, il y a pas mal de répliques qui peuvent entrer dans les citations à garder.

C’est fou de voir à quel point c’est maîtriser, on comprend petit à petit les choses, on emboîte les pièces du puzzle avec la patience d’un roman policier. Le rythme est donc prenant, on est tenu en haleine par cette envie de découvrir la vérité. Je l’ai commencé en étant intriguée, j’ai fini par être totalement emballée par le concept, par les découvertes et j’avais hyper envie d’avoir le fin mot.

Photo du profil de Ewylyn

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort