Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 mois
L’aube sera grandiose, tu verras

Comme chaque roman d’Anne-Laure Bondoux, j’ai l’impression de ne pas savoir quoi dire, ou quoi penser après ma lecture. La première fois que j’ai lu un de ses romans, soit « La princetta et le capitaine », c’était parce que j’étais à bout de souffle, abasourdie par cette histoire et sa beauté, son dénouement. Pour « Tant que nous sommes vivants », paru en 2015, j’étais à la fois émerveillée par le roman, sans en même temps être sûre de l’avoir bien compris. Pour « L’aube sera grandiose », c’est différent.

Je crois que tout commence avec mon expérience de lecture. Avec la façon dont j’ai abordé ce roman. A vrai dire, j’ai tout fait pour ne rien connaître de l’histoire et de ses personnages. Je n’ai lu aucun avis, aucun résumé, même pas celui figurant au dos du roman avant de m’y plonger. Je n’avais que le titre, ces quelques mots bien mystérieux, pour me faire une petite idée de ce que pouvait contenir ce roman – et je crois que je n’aurais jamais pu deviner.

« J’ai attendu que le jour se lève. Et quand le soleil a franchi la ligne de l’horizon, là-bas, j’ai su que j’avais envie de t’offrir ça. »

Cependant, je n’ai eu aucune difficulté à rentrer dans cette si singulière histoire. Peut-être est-ce dû à ma manie de ne rien vouloir savoir du roman, ou encore grâce au talent d’Anne-Laure Bondoux. Toujours est-il qu’une fois commencé, il n’a pas fait long feu ! Je ne révèlerai pas le contenu du roman, puisque j’ai moi-même bénéficié de la « surprise », mais je tiens à vous dire certaines choses. « L’aube sera grandiose » est une histoire prenante, parfois inquiétante, enivrante, étouffante, glaçante. C’est une histoire où se mélangent la peur, la colère, le courage, la patience, la folie, la sagesse, l’amour. C’est un livre qui peut être parfois perturbant, qui sort des sentiers battus. C’est un livre différent, par son nombre restreint de personnages, l’histoire à l’intérieur de l’histoire, le mélange des époques, l’impression de huis clos.

Je pense que c’est un roman qui ne peut plaire à tout le monde, mais il vaut la peine d’être lu. J’ai eu la chance de l’apprécier et d’être impressionnée par l’imagination incroyable d’Anne-Laure Bondoux, et si vous tentez, ce que je vous invite à faire, j’espère qu’il en sera de même pour vous !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort