Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 années
La Passe-Miroir Livre 2 – Les Disparus du Clairdelune de Christelle Dabos
Si le tome précédent avait servi à poser les bases de cet univers et à nous faire découvrir les personnages ainsi que les obstacles auxquels ils pouvaient se retrouver confronter en vivant à la cour, ce nouvel opus est beaucoup plus dans l’action et s’attarde un peu moins à l’aspect psychologique de chacun des personnages (ce qui n’est pas gênant puisqu’on les connait déjà plutôt bien en ayant lu le premier tome). Pour ma part je l’ai trouvé encore meilleur que le précédent mais une chose est sûre, cette saga n’en a pas fini de nous surprendre et j’ai plus que hâte de découvrir ce que le 3ème et dernier tome nous réservera ! Mais revenons en à la chronique.
Dans ce tome, on retrouve Ophélie et ses compagnons à l’endroit où on les avait laissés à la fin du premier tome (mon avis sur Les Fiancés de l’hiver ici) alors qu’ils quittaient le Clairdelune pour se rendre à la cour. On aurait pu penser que cet événement marquerait la fin de leurs aventures et leur assureraient un quotidien plus tranquille mais c’était sans compter sur Farouk et son caractère imprévisible, ni sur les Mirages, tout aussi imprévisibles et avant tout opportunistes.
Après s’être travestie dans le tome précédent pour mieux se fondre dans la masse et passer inaperçue, Ophélie va à présent évoluer à visage découvert puisque nul n’ignore plus qu’elle est la fiancée de Thorn. Elle va tout de même devoir faire attention à ne pas se faire trop remarquer pour éviter de s’attirer des ennuis et les foudres des ennemis de Thorn ou pire, les foudres de Farouk en personne.

De nouvelles intrigues apparaissent au fil des pages, bien plus profondes que les simples histoires de cour qui avaient rythmé le premier tome, ce qui amène le lecteur à se poser beaucoup de questions tout comme le fait Ophélie, à essayer de comprendre ce qui se trame vraiment et démêler le vrai du faux.Le lecteur se retrouve emporté dans cet univers un peu fou et va de rebondissement en rebondissement aux côtés d’Ophélie. Puisqu’on n’en sait pas plus qu’elle, il nous est facile d’élaborer nous-mêmes des hypothèses et d’essayer de deviner qui est derrière chacun des événements qui a chamboulé la vie de la Citacielle. Cependant, l’auteure est très forte pour nous mener sur des fausses pistes et, tout comme Ophélie, on se retrouve un peu désorientés lorsque l’une des hypothèses est invalidée. Il faut alors trouver de nouvelles pistes jusqu’à arriver à la révélation finale que je n’avais pas vu venir pour ma part (ce qui est selon moi un bon point puisque cela montre que l’intrigue était crédible et que le lecteur n’avait pas envisagé les choses de cette manière).

Ophélie n’a rien perdu de la détermination et du peu de confiance en elle qu’elle avait acquis lors de ses précédentes aventures et c’est un vrai plaisir de la retrouver à nouveau animée d’un certain désir d’indépendance, de toujours plus de confiance en elle et de la volonté de mener à bien les missions qui lui sont confiées. Elle n’est pas la seule à avoir changé au cours du premier tome et certains personnages vont également se montrer plein de surprises et de ressources tout au long de cette quête dans laquelle la jeune fille s’est lancée et dans laquelle elle entraîne avec elle ceux qui cherchent à la protéger.

Dans ce deuxième tome j’ai adoré retrouver la famille d’Ophélie, tous aussi extravagants les uns que les autres. Bien qu’ils soient un peu agaçants par moments, on se rend vite compte qu’il y a bien plus d’amour entre eux qu’on ne pourrait le penser au premier abord et c’est cet aspect de leur relation que j’ai aimer découvrir au fil des pages. Bien que l’on s’attarde un peu moins sur la psychologie des personnages que dans le tome précédent, l’auteure a quand même accordé une place importante à l’évolution des relations entre les différents personnages et c’est un point que j’aime beaucoup dans cette saga !Pour résumer, ce tome est passé à un cheveu du coup de cœur (je ne saurais pas expliquer ce qui m’a manqué pour le classer comme tel…) et il m’a fait passer un excellent moment de lecture. J’ai eu la chance de pouvoir le lire pendant mon stage cet été et j’ai donc pu lire les 2 tomes l’un après l’autre sans avoir à patienter entre les 2, ça va être dur d’attendre la sortie du troisième maintenant ! Mais une chose est sûre, maintenant que j’ai commencé cette saga je compte bien la terminer pour connaitre enfin le fin mot de l’histoire et découvrir ce qui attend Ophélie par la suite !

Si vous aviez aimé le premier tome je ne peux que vous recommander de lire celui-ci, je pense pouvoir affirmer sans trop m’avancer qu’il vous plaira également ! (et si ce n’est pas le cas vous n’aurez qu’à venir me lancer des tomates ^^)

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort