Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 7 jours
« La Passe-miroir » en quelques mots

J-22 avant la parution du quatrième livre de « La Passe-miroir » le 28 novembre.

Il est temps de replonger dans l’univers passionnant et foisonnant créé par Christelle Dabos en révisant le lexique de votre saga préférée !

Arche

Suspendu au-dessus du vide, le monde de La Passe-miroir est composé de nombreux îlots de terre, les arches. Les vingt-et-une arches majeures sont dirigées par les esprits de famille. Elles abritent les plus grandes villes et les clans les plus puissants.

 

Esprit de famille

Personne ne sait d’où viennent les esprits de famille. Entités déifiées, ils ne vieillissent pas et n’ont aucune mémoire mais disposent de capacités surhumaines. Seule certitude : ce sont les ancêtres des habitants qui peuplent leurs arches. De ces unions de la première heure entre dieux et mortels est née une grande diversité de pouvoirs.

 

Liseuse / Liseur

Maîtresse des objets, Artémis dirige l’arche d’Anima. Parmi les nombreux pouvoirs hérités de cet esprit de famille il y a celui de liseur : on peut entrevoir le passé d’un objet à son contact. Certains animistes expérimentent ce talent durant leur adolescence, mais peu parviennent à le maîtriser et à le conserver à l’âge adulte.

 

Miroir

Passer les miroirs est un pouvoir très rare. Il faut maîtriser les objets et être capable de se regarder en face, sans concession. Alors seulement on peut aller à la rencontre de son reflet et franchir de courtes distances. Après un premier passage de miroir chaotique (qui lui a laissé des séquelles) Ophélie, l’héroïne, utilise souvent son don pour se sortir de situations difficiles.

 

Écharpe

Ophélie a beaucoup de talents mais les travaux manuels n’en font pas partie. Elle a malgré tout réussi à tricoter et à apprivoiser une écharpe ! Au-delà de l’animisme propre aux objets d’Anima cette écharpe développe rapidement une forte personnalité : après avoir tenté d’étrangler sa propriétaire elle ne la quitte plus… Une relation qui deviendra fusionnelle au fil des romans.

 

Rose des vents

Grâce à leur esprit de famille – Janus, maître de l’espace – les habitants d’Arcen – Terre sont capables de prouesses architecturales. D’un tour de clé une pièce peut disparaître au profit d’un boudoir secret et d’un tour de sablier une personne peut être projetée dans ses rêves les plus fous. Très secrets, les arcadiens ont créé des portes magiques pour se déplacer d’une arche à l’autre en quelques secondes : les roses des vents.

 

L’observatoire des Déviations

Sur Babel, l’arche la plus cosmopolite, un grand centre de recherches a été construit pour accueillir et étudier les gens différents, qui présentent des déviations. Beaucoup de mystère entoure ce lieu très protégé dont on ne connaît ni le protocole de soin ni le directeur.

 

La Déchirure

Le livre 4 vous révèlera tout ; un peu plus que cela même…

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort