Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 6 mois
La courte histoire de la fille d’à côté

Pour tout vous avouer, j’ai longtemps hésité avant de lire ce roman. En fait, je pensais que c’était juste une histoire d’ados amoureux –ou pas-, et ça ne me tentait pas plus que ça. Mais finalement… j’en ressors avec le cœur attristé, chaviré, mais aussi éclairé d’une lueur d’espoir.

 

Ce roman, c’est la « tragique » histoire d’un ado, Matt, ami depuis toujours avec Tabby, mais qui voit ses sentiments évoluer vers un amour sincère… Mais non partagé, parce que la demoiselle est amoureuse d’un autre.

Malgré sa timidité et son peu d’aisance avec les interactions humaines, Matt ferait tout pour garder Tabby près de lui. Elle est sa seule constante et sa plus grande amie. Alors qu’elle l’aime ou non, il ne veut pas la perdre.

 

L’essentiel du roman se concentre sur Matt, sur son quotidien, sur ce qu’il pense et sur les souvenirs qu’il se remémore.

C’est un roman axé sur l’amitié, l’amour, l’adolescence et les sentiments que les jeunes expérimentent à cet âge. Globalement, c’est assez réaliste, c’est un portrait plutôt bien dressé et les personnages sont plutôt réalistes.

 

En fait, la première moitié du livre est assez banale et classique, elle suit la vie d’un adolescent et les hauts et les bas de ses sentiments.

Là où le roman devient plus intéressant et marquant, c’est à la moitié, quand l’évènement marquant survient. Là on entre dans une nouvelle phase du roman, nettement plus poignante et douloureuse.

 

Parce que oui, une partie de ce roman traite du deuil, du fait de surmonter la mort d’un proche, d’un camarade, d’un ami. Le récit traite les étapes du deuil avec justesse, sans exagération, et tout dans l’émotion. On ne s’attend pas vraiment à ce qui arrive, et on est finalement autant sous le choc que Matt, qui ne parvient pas à assimiler l’information.

 

C’est en fait un roman tout en émotions. On passe du rire aux larmes, sans tomber dans l’exagération à aucun moment. C’est fort, c’est vivant, c’est émouvant.

Si le côté histoire d’ados ne vous tente pas spécialement, essayez de passer outre, parce que ce roman nous présente vraiment une belle histoire, bien écrite et qui sait nous toucher.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort