Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 11 mois
La courte histoire de la fille d’à côté

Le roman se coupe en deux parties. Quand vous connaissez le twist du roman, vous vous doutez de quoi je parle.

Dans la première, on fait connaissance avec les personnages. On entre dans leur quotidien, on le partage. Quelque part, ce sont des tranches de vie que nous avons le privilège de vivre. Des instants parfaits comme les appellent ainsi Matt. Simples mais qu’on ne changerait pour rien au monde car dénués de tout sentiment négatif. Des instants capturés sur polaroïd qui, sortis de leur contexte, ne signifient rien mais qui, pour celui qui les détient, veulent tout dire.

Et puis, le truc arrive, bouleversant tout sur son passage.

A partir de là, Matt est complètement submergé par la colère. On l’aime et on le déteste à la fois. Il est exécrable avec tous mais on le comprend si bien. On a mal avec et pour lui car il est complètement démuni, incapable de faire face à ce qu’il ressent. Il est enfermé dans sa bulle. Il n’y a plus rien qui ne parvient à le toucher et c’est comme si on était à sa place parce qu’on partage son état d’hébétude.

Bien sûr, c’est super de croquer la vie à pleines dents et tout le bazar. Mais je crois que ce qui compte le plus, c’est d’apprécier tous ces petits cadeaux que la vie nous réserve. Offrir une nouvelle boîte de Nerds à sa meilleure copine et s’apercevoir que c’est ça, un moment parfait. Que n’importe quel moment peut l’être.

C’est pour ça qu’en approchant de la fin du roman, tout doucement, j’ai senti mon coeur se serrer. J’avais du mal à déglutir. A respirer. Et tout à coup, en même temps que Matt, viennent enfin les larmes qu’on ignorait retenir jusque là.

C’est beau, c’est triste, c’est tragique. C’est doux-amer.

Au final, dire que j’ai été happée par ce roman est un euphémisme. Dire qu’il m’a touchée l’est également.
Mais c’est un coup de coeur. Une leçon de vie. Un rappel que chaque instant est précieux.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort