Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 1 semaine
La Belle Sauvage, de Philip Pullman

Contrairement à beaucoup de lecteurs, je n’attendais pas forcément la parution de La Belle Sauvage depuis des lustres… Et pour cause, ce n’est que récemment (et grâce à l’insistance de certains de mes amis) que j’ai réellement donné sa chance à Philip Pullman avec sa trilogie A la croisée des mondes. Un premier tome qui m’a beaucoup plu, mais qui n’avait cependant pas été un coup de cœur. Toutefois, une histoire ce roman lu, je n’avais qu’une obsession : découvrir La Belle Sauvage.

C’est désormais chose faite et je peux vous dire que ce fût un beau et magnifique coup de cœur. Ce roman m’a embarqué avec lui dès la première page, à tel point que j’ai eu du mal à décrocher et que je l’ai dévoré en à peine deux jours. Enfin… Une soirée et un bout de matinée pour être précise. Quand je l’ai commencé, je n’ai plus réussi à décrocher, au point de faire durer autant que possible la soirée. L’histoire de Malcolm, d’Alice et de Lyra m’a séduite au plus point. Je crois que l’on peut dire honnêtement que cela faisait longtemps qu’un titre jeunesse ne m’avait pas autant donné envie de faire une nuit blanche pour le terminer !

Dans La Belle Sauvage, Philip Pullman nous propose de découvrir comment l’histoire de Lyra a commencé… Et ce, avant même qu’elle se retrouve à Jordan College. De fait, Lyra n’est qu’un bébé et si elle est au cœur de l’intrigue, ce n’est pas sur elle que se concentre l’histoire mais sur Malcolm, ce jeune homme si attachant et qui aura tant d’importance dans la jeune vie de Lyra. De fait, en créant un univers autour du déluge et des croyances de chacun, Philip Pullman nous entraîne dans un monde quasi féérique. On se prend au jeu de la lecture et plus que de simples spectateurs, on a l’impression d’être acteurs de notre lecture.

Forcément, je me suis énormément attachée à Malcolm et Alice, même si j’ai eu un plus de mal avec cette dernière au départ. Je n’avais pas envie de les quitter, ni cet univers incroyablement passionnant. J’ai déjà tellement hâte de retrouver tout cela avec le tome 2 (alors qu’il faudra sûrement l’attendre un petit moment), et plus encore. La Belle Sauvage est un roman riche en émotions, captivant, surprenant et tellement… Beau. Je peux même dores et déjà vous dire qu’il fait partie de mon top de l’année et qu’il restera longtemps dans mon cœur tant je l’ai aimé.

Cerise sur le gâteau, je dois dire que je n’ai retrouvé ici ce qui m’avait gêné avec ma lecture d’A la croisée des mondes : le style très lourd. Je ne saurais dire si c’est un effet de traduction ou pas, mais j’ai trouvé le roman beaucoup plus fluide et agréable à lire. Une petite pépite que je vous recommande très chaudement, que vous ayez lu ou non la trilogie précédente puisqu’il s’agit d’une préquelle. De mon côté, je vais vite découvrir la suite d’A la croisée des mondes pour patienter jusqu’à la parution du deuxième tome de la Trilogie de la Poussière

Photo du profil de Chouquette

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort