Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Je veux que tu saches que je suis avec toi.

 » Je veux que tu saches que je suis avec toi. Parfois, c’est tout ce qu’on a besoin d’entendre, même de la bouche d’un parfait inconnu… « 

 

Après la mort de sa mère, Libby s’est isolée et a pris du poids. Beaucoup de poids. Au point d’être évacuée de chez elle à l’aide d’une grue. Ce jour-là, Libby fait la une des journaux. Aujourd’hui, la jeune fille va mieux et elle décide de prendre son courage à deux mains pour affronter le lycée et le regard des autres

Ce roman nous raconte aussi l’histoire de Jack, un garçon populaire, qui a appris à s’adapter aux autres et à leurs attentes, pour se préserver. Cela ne l’empêche pas de se comporter parfois comme un parfait salaud, pour protéger son secret. Jack est atteint de prosopagnosie. C’est un trouble cognitif qui l’empêche de reconnaître les visages. Il ne distingue même pas ceux des membres de sa famille. Pour ne pas être montré du doigt, il n’en a jamais parlé. Au milieu de tous ces visages inconnus, Jack est seul

Jennifer Niven nous présente un duo inoubliable. Les deux points vue nous permettent de nous attacher à l’un et à l’autre pour des raisons tout à fait différentes. On tente de comprendre ce qu’ils traversent et chacun vient nous toucher à sa façon. C’est suite à un jeu stupide que les chemins de Libby et Jack se croisent. Ils n’ont pas grand chose en commun et pourtant se confier l’un à l’autre va changer leur vie.

Libby est la véritable force de ce roman. C’est un personnage que j’ai adoré pour sa repartie et sa façon de se relever après un coup bas. Elle dégage une très belle énergie. Elle est forte, positive, éblouissante. Libby aspire à une vie normale et sait qu’elle a sa place au lycée, comme tous les adolescents de son âge. Elle souhaite se faire des amis, danser, conduire, intégrer l’équipe de pom-pom girl, avoir un petit ami. Biensûr, parfois, elle doute. Mais souvent, elle fonce dans le tas. Libby est absolument géniale.

Verdict : Les mille visages de notre histoire est bien plus qu’une histoire d’amour. On parle du harcèlement, du regard des autres, de tolérance et de confiance en soi. Des sujets nécessaires abordés avec sensibilité et optimisme. L’adolescence est une période compliquée et l’auteure rassure ses lecteurs, les encourage à travers le personnage de Libby, cette ado pleine de vie, qui affronte le monde. On ne peut que passer un agréable moment et ressortir de cette lecture avec le sourire.

 

« … Y a un truc qui se passe entre nous. Jack et moi. Si on m’avait dit ça, il y a quelques semaines ou même deux jours, j’aurais ri à perdre haleine. C’est ça qui est dingue avec la vie dans ce vaste monde : on ne sait jamais ce qui peut se passer… « 

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort