Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 semaines
It par Catherine Grive

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du court roman It écrit par Catherine Grive dont je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour l’envoi. J’avais un peu peur de me lancer dans cette lecture après avoir vu passer pas mal d’avis mitigés à son propos, mais c’est avec plaisir que j’ai refermé le livre en me disant que je venais de lire une très belle histoire.

D’un autre côté, je ne voyais pas comment ne pas être touchée par ce récit après avoir lu la lettre que l’auteure a écrite, dans laquelle elle explique pourquoi elle a choisi de raconter cette histoire. Et je ne m’étais pas trompée car l’on ne peut qu’être frappé par la sincérité et la tendresse de ce récit.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteure ait choisi d’entrecroiser le récit sur le transgenrisme avec un autre récit sur la vie de It en général qui n’en parle pas. Tout simplement car j’ai trouvé que cela amenait le sujet de façon subtile, l’événement qui nous est narré au début du roman nous permet de mieux connaître It, d’être face à ses pensées et d’ainsi comprendre comment elle parvient, suite à cet événement, à se remettre en question et le courage avec lequel elle le fait.

Ce que la plupart des gens (des avis que j’ai pu lire) reprochaient à ce livre, est le fait que le sujet du transgenrisme ne soit pas abordé en profondeur, et qu’on y arrive au final que vers la fin du récit. Mais pour moi, procéder ainsi permet au lecteur de s’attarder plus sur le ressenti de It, sur sa psychologie plutôt que sur les détails techniques que suscite ce changement. C’est pourquoi, je pense, que j’ai été tant touchée par cette histoire, on voit cette jeune fille de juste 14 ans, réussir à faire face à tous ses amis, à ses parents, à elle-même, et à assumer ce qu’elle est au fond d’elle, ce qu’elle a toujours voulu être. Et c’est à mon avis ce sur quoi il faut se concentrer, et cela va dans le sens de la lettre de l’auteure, à savoir montrer aux jeunes qu’il ne faut pas avoir peur d’être qui on est, It est en cela un modèle de courage, de douceur, et de tolérance.

Ce qui est également original avec ce roman, c’est la manière dont sont traités les personnages. En effet, hormis It, on ne connaît rien des autres protagonistes. Le récit ne s’attarde pas du tout sur eux, on est juste spectateur de leurs actes et de leurs paroles tout comme It puisque l’on regarde à travers ses yeux à elle, et ainsi ils nous paraissent creux. Et c’est là que c’est original, car c’est ici une bonne chose, cela met en lumière le personne de It, cela la dresse au milieu de tous, elle dont on connaît les moindres pensées, les moindres doutes et les moindres questions. Elle est donc ainsi mise en valeur, et cela appuie encore plus sur ses réflexions étant donné qu’on ne connaît que les siennes.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce livre, je l’ai trouvé léger et touchant à la fois.C’est un beau message qui est véhiculé et le tout avec tendresse et psychologie. Je lui ai donné une note de 15/20 ☆

Citation :

Jamais cette expression me concernant, moi ou quelqu’un d’autre, ne m’a paru adapté. Le contraire de « garçon manqué », c’est quoi ? Une fille réussie ? Et si une fille est ratée, c’est pour quelle raison ? Parce qu’elle est un garçon ? Parce qu’elle est un garçon et une fille à la fois ? P 54.

Et voilà pour cet avis, j’espère vous avoir donné envie de découvrir ce livre. Car je trouve qu’en matière de roman LGBTQ+ il est vraiment touchant à lire, surtout sur la découverte de soi. N’hésitez pas à me dire si vous l’avez lu ou si il vous tente, et en attendant, je vous souhaite de belles lectures !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort