Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 semaines
It

 

 » Il faut de la sagesse pour accepter ce qu’on est, mais il faut du courage, de la persévérance, de la confiance pour devenir soi-même. »

A la réception de ce livre, j’étais réellement très intriguée aux vues du sujet ! En effet, bien qu’on parle de plus en plus du transgenrisme dans les livres, les films, les séries, etc., je n’avais pas encore eu réellement l’occasion de m’y pencher, j’étais donc assez impatiente de lire ce livre ! Malheureusement, bien qu’il contienne beaucoup de bonnes idées, je n’ai pas accroché à cette histoire dont je suis restée assez extérieure.

Joséphine, ou It, c’est une jeune fille qui ne se sent pas fille. Au fond d’elle, elle le sait, elle le sent, elle est davantage un garçon. Sauf que ça, les autres le comprennent difficilement. Par ses sentiments, ses remises en question, sa quête d’identité, ce personnage aura su me toucher : je me suis un peu revue adolescente, quand chacun cherche qui il est et où il va. Mais à part ça, je ne me suis pas réellement attachée à ce personnage. Je l’ai trouvée plutôt froide, inaccessible, et je me suis du coup sentie distante d’elle et de son histoire tout au long des pages…

En ce qui concerne le récit, j’ai été assez surprise en le commençant car il parle totalement d’autre chose que ce que le résumé promet et ce, pendant plus de la moitié du roman qui est déjà très court ! La famille de It vit un événement assez dramatique et on va les suivre tout du long dans leur vie après le drame, comment ils se débrouillent, comment ils s’en sortent. Une histoire qui était parfois touchante, pas forcément inintéressante mais qui dure bien trop longtemps et qui n’a rien à voir ! On s’attend à un sujet fort, à ce que le livre l’aborde en long et en large, à ce qu’on soit touché, bouleversé, ou du moins c’est ce que j’attendais. Et finalement, on n’en parle que durant les soixante dernières pages, ce qui m’a du coup beaucoup déçue.

Par contre, dès qu’on rentre dans le vif du sujet, j’ai trouvé ça bien traité, bien expliqué, le sujet est abordé progressivement, dans ses différentes « étapes », on rentre bien dans les pensées de It. C’était vraiment intéressant et j’ai du coup trouvé ça vraiment dommage qu’on en parle si tard ! Il y avait tant de choses à dire, tant de perspectives du sujet à aborder et en fin de compte, j’ai refermé ce livre avec un goût de trop peu. L’auteur aurait pu dire tellement plus, quand elle commence à rentrer dans le sujet, on sent qu’elle a les capacités pour le porter, pour le traiter, et finalement, l’histoire s’arrête trop tôt ou plutôt, commence trop tard !

En conclusion, ce livre me laisse totalement sur ma faim : il y avait tellement à dire sur ce sujet, le peu que l’auteur a abordé était réellement intéressant alors je suis déçue de ne pas en avoir eu plus et d’avoir passé la majorité du roman à suivre une histoire qui n’avait rien à voir, à laquelle je ne m’attendais pas et qui, finalement, ne m’intéressait pas forcément ! C’est donc une déception pour ce titre qui avait pourtant énormément de potentiel.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort