Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 mois
Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban : gare aux détraqueurs

Le troisième tome d’Harry Potter marque un net tournant dans la saga. D’une part, c’est le premier qui a une fin en demi-teinte. Si, pour notre trio, tout est bien qui finit bien, ce n’est pas le cas en général : Sirius et Buck sont en fuite, et Pettigrew a disparu… Alors que les deux premiers tomes avaient une fin nette et positive, cette fin pleine d’amertume du tome 3 préfigure très certainement les événements qu’il faudra déplorer dans la suite. D’autre part, c’est un tome où Harry a vieilli : il n’est pas tout à fait adulte (pour preuve son comportement encore un peu puéril, notamment envers Hermione…), mais ce n’est plus non plus un enfant (il se prend en main, et commence à s’affirmer).
Par la richesse du contenu, le rythme trépidant, l’incroyable dynamisme de cet opus, et les nombreuses révélations, ce troisième volume est, sans aucun doute, mon tome préféré de la saga. C’est celui que j’ai le plus relu, et le relire est toujours un immense plaisir, même si l’effet de surprise est un peu passé !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort