Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 4 semaines
Envoûtant, la Reine sous la Neige vous transporte.

L’avion qui relie Johannesburg à Amsterdam est détourné en raison d’une tête de neige et se voit contraint d’atterrir à Londres, laissant Sam perdue et déstabilisée. Heureusement, la jeune fille est prise en charge par Cathy, une des hôtesses, qui l’aide à trouver une chambre d’hôtel et l’accueille au sein de son petit groupe. Le lendemain, Sam décide de rendre visite à une amie londonienne qu’elle n’a jamais eu l’occasion de rencontrer et avec qui elle correspond par lettres. L’aventure commence. Elle fera des rencontres surprenantes et d’autres moins agréables. En milieu de journée, une nouvelle accablante tombe sur Londres. Des événements étonnants surviennent alors.

Ce roman vous emmène directement dans la capitale britannique. On a l’impression de se promener dans les rues enneigées de Londres, voyant tantôt la Tamise, tantôt le Big Ben. On imagine les petites reines en plastique de toutes les couleurs, qui saluent mécaniquement. L’auteur a travaillé ses descriptions afin de vous transporter dans son univers et dans son histoire. Au premier abord, on s’emmêle un peu les pinceaux car il y a beaucoup de personnages. Mais l’écrivain sait nous guider habillement, il gère les transitions entre les différents personnages d’une main de maître. On s’attache donc rapidement aux uns et aux autres et on se réjouit de découvrir les aventures de chacun. Si je dois citer un point négatif, je dirai que c’est dommage de ne pas apprendre plus d’éléments personnels sur les protagonistes. Par exemple, Diane, la maman de Sam, évoque l’état de sa fille qui s’améliore au détour d’une conversation mais l’auteur ne revient pas du tout sur cet aspect de l’histoire et on reste un peu sur notre faim.

On comprend, cependant, que l’histoire est centrée sur le deuil national, la page d’Histoire qui se tourne et les phénomènes étranges qui surgissent de nulle part. Même l’histoire d’amour est quelque peu reléguée au second plan en deuxième partie de roman. Les thèmes vont et viennent au gré des envies de l’auteur. Le récit reste bien composé, logique et facile à suivre. On ne s’ennuie pas car de nouveaux éléments sont régulièrement apportés à l’histoire. Je souligne que ce roman est assez addictif car on a envie de percer à jour le mystère principal.

Le mélange de genres de ce livre permet, je le pense, de toucher une multitude de lecteurs. On a le côté historique, le policier, la romance et le fantastique. Quatre genres principaux qui se succèdent, s’entremêlent, se chevauchent mais s’harmonisent parfaitement. Le tout écrit brillamment. En effet, la plume de l’auteur est agréable à lire. Elle est mature, précise et envoûtante.

J’ai été agréablement surprise par ce roman. Je ne m’attendais pas du tout à lire une histoire de ce genre-là et finalement cela m’a beaucoup plu.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort