Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 6 années
En tête à tête avec Jean-François Ménard, traducteur de la saga Harry Potter
Propos recueillis par Jean-Philippe Arrou-Vignod

Grand spécialiste de la littérature anglo-saxonne, Jean-François Ménard fut l’un des premiers lecteurs de Harry Potter à qui il a consacré 10 ans de sa vie. Il parle de son travail de traduction, de l’écriture de J. K. Rowling, de la destinée de cette œuvre littéraire hors-norme, de la portée sociologique et transgénérationnelle de la saga, de l’influence de Harry Potter sur la création romanesque depuis.

1. Les premières impressions à la lecture du tome 1

 2. Répondre à l’impatience des lecteurs

3. Dans les secrets d’un traducteur

4. La traduction des noms propres

5. Une saga universelle et « so british !»

6. Les sources d’inspiration de J. K. Rowling

7. L’identification des lecteurs au jeune sorcier

8. Harry Potter, école de la tolérance ?

9. Une nouvelle génération de lecteurs

10. Un souffle nouveau pour les écrivains « jeunesse »

11. Pourquoi avoir traduit Harry Potter and the Philosopher’s Stone par Harry Potter à l’école des sorciers ?

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort