Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 semaines
Émouvant et bienveillant – Nos vies en mille morceaux de Hayley Long

Je remercie chaleureusement les Éditions On lit plus fort pour l’envoi de ce roman.

À la découverte du titre, je savais que ce roman allait me toucher et que je n’allais pas ressortir indemne de cette lecture. En tournant la dernière page du roman, c’est mon cœur qui était en mille morceaux.

Au commencement, à la première page, dès le premier mot, la première chose qui frappe c’est la poésie. Ce livre en est rempli mais aussi il est plein de douceur, de bienveillance pour aborder un sujet sensible : le deuil. Tout le long de cette histoire, nous allons suivre Griff et Dylan. Nous allons voir les événements qui ont précédé le drame et l’après. Toute l’histoire se déroule du regard de Dylan. Nous suivons ses actes, le regard tendre qu’il porte à son petit frère et le soutien sans faille qu’il va être pour lui. Il va l’aider à panser ses blessures et à « guérir », à faire que malgré tout la vie continue et la rendre un peu plus facile.

L’écriture est l’élément fort du récit. En plus d’être poétique, elle est impactante, elle nous touche mais elle n’est pas brute. Bien au contraire, elle est légère et nous enveloppe dans son sillage, dans son cocon moelleux. Hayley Long aborde le deuil avec finesse, en lui accordant sa dureté, sa difficulté et en parle avec amour. Le récit est simple, on se laisse porter par les mots, on suit la reconstruction de Dylan et Griff. On les suit dans chacune des étapes du deuil.

Dylan aime son frère d’un amour tellement fort, qu’il est prêt à tout pour l’aider à surmonter sa peine. J’ai tellement aimé voir cet amour sincère. C’était beau et touchant. Dylan et Griff ont un lien « cosmique ». J’aimerais tellement pouvoir vous parler plus précisément de cet amour, mais pour vous expliquer à quel point il est beau et fort je devrais vous révéler une partie de l’histoire et cela il en est hors de question. C’est à vous de découvrir en quoi le lien fraternel est émouvant.

D’ailleurs, en parlant de révélation, au fur et à mesure des chapitres, une idée m’est venue à l’esprit et plus j’avançais dans le récit, plus celle-ci se concrétisait jusqu’à ce qu’Hayley Long nous révèle le secret. On le devine assez facilement, mais je ne pense pas non plus qu’il était là pour faire un rebondissement. On le découvre avec délicatesse au fil des pages. Tout dans le roman est doux, la révélation se doit d’être à son image.

Nos vies en mille morceaux est visuellement beau et photographique. Les images défilent devant nous comme des images cinématographiques. Le livre est visuel à la fois par la narration de Hayley Long mais également par la mise en page du récit : les mots en italiques, le changement de taille de police, la mise en page des mots en escaliers fait que nous pouvons sentir sans difficultés toutes les émotions du récit.

En conclusion, j’ai été très touchée par l’histoire de ces deux frères. J’ai autant aimé les personnages principaux, par leur lien et l’amour qui les unit, que par les personnages secondaires bienveillants qu’ils vont rencontrer et qui vont les aider à chacune des étapes de leur reconstruction. J’ai aimé ce livre, son secret et sa forme originale et visuelle. J’ai tourné la dernière page du roman avec les larmes aux yeux. C’est un roman émouvant et bienveillant qui aborde le deuil tout en douceur. Je vous le recommande !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort