Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 3 années
Lu & conseillé par la librairie L’Eau vive

Une fille au manteau bleu, par Monica Hesse.
L’avis de Madeline Roth publié dans la revue PAGE des libraires.

Un écho vibrant au Journal d’Anne Frank.
Le texte débute en janvier 1943, à Amsterdam. Une jeune fille à vélo, nommée Hanneke, se fait arrêter par la police allemande. Elle réussit à cacher ce qu’elle transporte sous les pommes de terre : des saucisses, des cigarettes et de l’alcool. Mais Hanneke va vite être embarquée dans une histoire qui la dépasse. Une femme la charge de retrouver la trace d’une jeune fille juive qu’elle cachait chez elle et qui a disparu. Hanneke va alors rencontrer des jeunes Hollandais qui font partie d’un groupe de résistants. Mais pourront-ils sauver Mirjam avant que les nazis ne la retrouvent ? Monica Hesse est journaliste. Elle signe un roman dont l’intrigue vous laisse le souffle court – on pense évidemment à La Liste de Schindler et aux scènes en noir et blanc troublées par le manteau rouge d’une petite fille. 100 000 Juifs hollandais ont péri au cours de l’Holocauste – près des trois quarts de la population. Hanneke, ses amis, son amoureux perdu… On s’attache très vite aux personnages et on court après Mirjam, dans un roman superbement écrit et construit.

Logo_Page_esperluette

 

 

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort