Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 6 mois
Aventures, amitié et émotions

Imaginez … suite à un crash d’avion, vous vous retrouvez perdu au beau milieu de la jungle amazonienne, sans aucun adulte à vos côtés pour vous venir en aide, vous guider ou vous rassurer.

Eh bien, c’est exactement la situation que doivent affronter Fred, Connie, Lila et son petit frère Max, dans L’Explorateur. Un groupe de jeunes héros livrés à eux-mêmes : au fil des pages, les personnages se découvrent, s’apprivoisent et apprennent à se faire confiance afin d’affronter les dangers qui foisonnent dans cette jungle plus vraie que nature décrite avec brio par l’auteure, Katherine Rundell. Un décor qui prend vie grâce aux magnifiques illustrations de Hannah Horn, faisant de ce roman un splendide objet-livre.

Coincés en terrain hostile, chacun d’entre eux va devoir puiser dans ses connaissances et souvenirs avec un seul espoir : celui de trouver la sortie de cette jungle qui se meut en labyrinthe démesuré. Dénicher de quoi manger tout en évitant l’empoisonnement ou l’indigestion, s’abriter de la pluie, réussir à faire du feu, monter aux arbres ou improviser la construction d’un radeau … Nos quatre aventuriers en herbe sont bien loins de leur zone de confort !

Impossible de ne pas se prendre d’affection pour cette bande, tant elle déborde d’humanité. Alors, on vous prévient : non, tout n’est pas tout rose. Leur chance de survie sont infimes et s’amoindrissent de jour en jour, ils en ont bien conscience. Il ne suffit pas de claquer des doigts pour affronter les obstacles et les dangers qui se dressent sur leur chemin. Tour à tour, ils seront confrontés à la mort, aux blessures, à l’inconfort, à la faim, à la soif, à la peur, à l’inconnu, avec souvent cette étrange impression d’être observés. Surtout après avoir découvert une cabane de feuilles qui semble être l’œuvre de la main de l’homme, quelques bouts de silex soigneusement taillés, ainsi qu’un couteau et une mystérieuse carte abandonnés dans le feuillage d’un arbre. Un attirail qui ressemble à s’y méprendre à celui que pourrait utiliser un véritable explorateur…

Au gré de leurs aventures, ils vivront aussi des expériences hors du commun dans ce cadre exceptionnel et sauvage, qui resteront gravées dans leurs mémoires. Parce que oui, parfois, il suffit de peu pour retrouver le sourire ; vous savez, ces « plaisirs simples » qu’on a tendance à oublier et à prendre pour acquis, lorsqu’on est pris dans le tourbillon du quotidien.

Dépaysement assuré de la première à la dernière page, que vous soyez petit ou grand, il n’y a pas d’âge pour se délecter de cette lecture : ce roman est une véritable immersion forte en émotions et en rebondissements, un voyage inoubliable au cœur d’un monde sauvage et de la nature humain, une savoureuse ode à la solidarité.

Et pour toutes ces raisons, on vous encourage sincèrement à ne pas passer à côté : promis, vous ne le regretterez pas.

>> En savoir plus

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort