Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
Assurément, il est magique ce Charly !

Quand cet adorable roman à la couverture léchée et empreinte d’un certain mystère a fait son apparition dans ma boîte aux lettres, je ne m’attendais pas à une rencontre pareille. S’il avait été accompagné d’une lettre manuscrite signée par le directeur d’une prestigieuse école de magie dans laquelle je souhaite faire ma rentrée depuis l’âge de onze ans, il ne m’aurait pas davantage réjouie et envoûtée. C’est vous dire à quel point ma virée dans le monde réconfortant de Charly a su me séduire.

Entre des planches de parquet prêtes à s’effondrer à la moindre émotion, des serpillères aussi affectueuses qu’un chiot, des roulottes qui sentent bon le sucre et dans lesquelles les plantes poussent dans des théières, des balais volants qui se transforment en buisson et des citrouilles qui donnent naissance à des carrosses pour le moins atypiques : tous les fils de cette histoire sont tricotés avec maîtrise et douceur pour vous tenir bien au chaud, comme un oiseau niché au creux d’une main bienveillante.

La langue est vive, elle éclate en bouche, grâce à un sens du détail cocasse et des expressions surannées à souhait. L’âme insufflée dans chaque image choisie avec soin et l’air malicieux donné à chaque tournure de phrase m’ont fait ponctuer les situations cocasses par de grands gloussements ravis et je me suis pourléché les babines en imaginant cette brochette de personnages tous plus attachants, loufoques et grandiloquents les uns que les autres. Cette compotée de personnalités bien campées saupoudre donc une atmosphère pétillante qui n’est pas sans rappeler l’univers espiègle et vif de Merlin d’enchanteur. Tous les becs sucrés saliveront en se délectant de cette plume désuète, impertinente, imaginée et savoureuse.

Pour ne rien gâcher, le monde magique, ainsi que tous les objets, coutumes, histoires, lois et légendes qui le composent, sont inventifs, astucieusement agencés et malins, tout en modelant une atmosphère familière dans laquelle il est bon de se laisser glisser.

Je ne saurai vous transmettre avec suffisamment de conviction l’attachement profond que j’ai développé à l’égard de dame Mélisse, cette grand-mère touchante, dégourdie, généreuse, puissante et mystérieuse ; pas plus que je ne serai en mesure de vous expliquer dans quelle mesure le duo formé par Charly et sa comparse Parchemine est plaisant à suivre, émouvant et drolatique. D’autres personnages n’ont pas eu l’occasion de se dévoiler assez longuement dans ce premier tome, sans pour autant rester totalement effacés, comme de jolis vases de porcelaine délicatement posé sur une commode sculptée. Toutefois, je ne doute pas que l’autrice saura les modeler plus longuement au fil des prochains aventures et déconvenues qui guettent nos héros.

Ce récit fantastiquement fantasque réunit donc tous les ingrédients d’une recette réussie dont on ne se lasse pas. Preuve s’il en faut, je suis toujours dans mes chaussons fourrés, faisant le pied de grue dans la cuisine en attendant la prochaine fournée de ce délicieux roman jeunesse, et je vous conseille chaudement de me rejoindre.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort